Psychologie Faut-il être pessimiste pour vivre longtemps ?
- , le 2/03/2013.

Ce fut évidemment une surprise pour les chercheurs. Il s'avère d'après leur étude que les personnes âgées qui ont des attentes assez faibles sur le plan de la satisfaction dans leur futur seraient plus susceptibles de vivre longtemps par rapport à ceux qui sont plus optimistes pour la suite de leur vie.

Faut-il être pessimiste pour vivre longtemps ?



Être trop optimiste pour le futur semble associé avec un plus grand risque de maladies et de décès dans la décennie suivante. La raison serait que le pessimisme encourage ces gens à être plus précautionneux et prendre moins de risques. En fait, les pessimistes semblent souvent aussi plus réalistes et leur satisfaction future semble plus précise.

De manière générale, on est le plus optimiste lorsqu'on est jeune. Ensuite, en milieu de vie, on devient réaliste. En vieillissant encore, on a tendance à devenir plus pessimiste. Aussi étonnant que cela puisse l'être, on a trouvé que les personnes qui étaient en bonne santé et avaient un revenu stable avaient un plus grand déclin par la suite que ceux qui gagnaient moins et qui étaient en moins bonne santé ! Les hauts revenus sont associés avec un plus grand risque de handicap avec la vieillesse.

Cette découverte ne va pas à l'encontre de théories qui montrent qu'être trop optimiste (par rapport à la réalité) permet aux gens de se sentir mieux devant des déconvenues inévitables (comme des maladies fatales).

Références: Frieder R. Lang, David Weiss, Denis Gerstorf, Gert G. Wagner. "Forecasting Life Satisfaction Across Adulthood: Benefits of Seeing a Dark Future?" Psychology and Aging, online Feb. 18, 2013


L'article « Faut-il être pessimiste pour vivre longtemps ? » vous a plu ?
Ne manquez pas le prochain :

Google+

Abonnez-vous à l'actualité de Sur-la-Toile par email ou flux RSS ! Vous pouvez également vous abonner spécifiquement au flux de la rubrique « Psychologie »

Commentaires Facebook