Histoire Nos ancêtres avaient-ils de l'athérosclérose ?
- , le 13/03/2013.

L'idée commune est que notre manière de vivre et surtout de manger dans nos pays occidentaux font que nos artères se bouchent facilement. L'athérosclérose est un phénomène classique et dangereux pour la santé lorsque les artères sont rendues plus étroites et durcies par des plaques formées de cholestérol et de cellules immunitaires. Cette condition peut conduire à des attaques cardiaques et autres maladies cardiovasculaires et représente une cause importante de décès dans le monde développé.

On pense généralement que les facteurs principaux qui provoquent cette condition sont un régime alimentaire riche en graisses saturées et le manque d'exercice physique. Certains ont conclu un peu rapidement qu'il fallait vivre comme nos ancêtres et manger beaucoup de protéines et de graisses insaturées. Une équipe de chercheurs a voulu en avoir le coeur net et a utilisé l'imagerie médicale sur 137 momies de différentes cultures : égyptienne, péruvienne, etc. Seules les momies égyptiennes subissent un traitement, tandis que les autres avaient été conservées grâce à des conditions très sèches ou très froides.

Nos ancêtres avaient-ils de l'athérosclérose ?



Les cultures concernées n'avaient pas le même mode de vie. Certaines étaient plutôt agricoles et d'autres des chasseurs-cueilleurs. On a recherché des signes d'athérosclérose (des plaques) et on en a effectivement trouvé chez 47 des 137 momies ! Toutes les cultures étaient concernées par ce fléau !

En moyenne, la condition était aussi présente chez nos ancêtres qu'à notre époque. Des études antérieures avaient déjà trouvé des signes d'athérosclérose sur quelques momies, mais cela ne voulait pas dire grand-chose, car il s'agissait d'individus de l'élite sociale exclusivement. Cette fois, la population est beaucoup plus diversifiée et la maladie qui les affectait s'avère la même que pour nous. Les chercheurs suggèrent donc que ce n'est pas tant l'excès de cholestérol, mais probablement l'inhalation de fumées ou les infections chroniques par exemple qui seraient la véritable cause.

D'autres chercheurs précisent qu'effectivement ces facteurs peuvent accélérer le développement de la maladie, mais il faut à la base de forts niveaux de graisses dans le sang, soit en raison d'une mauvaise alimentation, soit en raison de causes génétiques. Les plaques découvertes chez les momies pourraient être provenues de maladies du rein ou d'osthéoroporose plutôt que d'athérosclérose. Notre mode de vie joue malgré tout un rôle dans le développement d'athérosclérose. On peut donc combattre son développement, mais il semble très difficile de l'empêcher.


L'article « Nos ancêtres avaient-ils de l'athérosclérose ? » vous a plu ?
Ne manquez pas le prochain :

Google+

Abonnez-vous à l'actualité de Sur-la-Toile par email ou flux RSS ! Vous pouvez également vous abonner spécifiquement au flux de la rubrique « Histoire »

Commentaires Facebook