Science L'homme de Néandertal peu fidèle
- , le 9/11/2010.

Des scientifiques ont examiné des fossiles et ont découvert certaines caractéristiques qui font penser que les hommes de Néandertal n'étaient pas exemplaires sur le plan amoureux. Ils croient en effet que les mâles étaient très exposés à la testostérone dans le ventre de leur mère. Cela aurait fait d'eux des êtres susceptibles de se battre facilement pour la conquête des femelles et afin d'établir une hiérarchie dans le groupe. Ils auraient plus facilement eu des partenaires multiples (par comparaison avec des études sur le comportement des humains actuels en fonction de leur exposition à la testostérone dans le ventre de la mère).

On sait en effet que plus l'annulaire est long comparé à l'index, plus cela signifie que le bébé à naître a été exposé à de la testostérone dans le ventre de sa mère. D'après les fossiles, sur ce critère de longueurs comparées, les hommes de Néandertal nous battaient largement : on en déduit que l'exposition à la testostérone devait être très importante pour ces hominidés.




L'article « L'homme de Néandertal peu fidèle » vous a plu ?
Ne manquez pas le prochain :

Google+

Abonnez-vous à l'actualité de Sur-la-Toile par email ou flux RSS ! Vous pouvez également vous abonner spécifiquement au flux de la rubrique « Science »

Commentaires Facebook